blanc
Photos de Bolivie (et du Pérou)

     Un des deux pays d'Amérique du Sud qui ne touchent pas de mer... (l'autre c'est le Paraguay pour les curieux...)... séjour inattendu, éprouvant, disons-le, car la manière de vivre n'est pas la même que la nôtre... Beaucoup de ressemblances avec la Chine, pour l'état des routes, des maisons... et bien sûr, aucune couverture sociale: pas de retraite possible, les Boliviens travaillent dur, pour vivre, et certains pour simplement survivre! Mais je fus bien touché par l' attitude de ces gens généreux et hospitaliers.





Est-ce la capitale...? Ou est-ce Sucre? En tout cas, le gouvernement siège à La Paz, que voici. Ville perchée entre 3500 et 4000 m d'altitude. Ici nous sommes "en-bas", où la vie est encore la plus "aisée". Plus on monte, plus les conditions de vie deviennent précaires, bidonvilles, etc. Et bien sûr, plus on monte, plus la température est fraîche, surtout la nuit. Le jour c'est agréable.


Comme La Paz (la paix en Espagnol) présente un dénivelé très fort, certaines rues sont très pentues (de quoi vous refroidir les meilleurs cyclistes)! Voici une photo-cliché d'une rue prise au hasard (la rue, pas la photo). Comme en Chine, l'état des routes laisse parfois à désirer, les câbles traînent dans tous les sens, les voitures roulent n'importe comment!








Voici une photo prise en hauteur sur le centre-ville. Vous voyez derrière, sur la montagne, se trouvent les autres habitations pauvres, qui s'étendent encore très loin sur le plateau en-haut, d'ailleurs (ce plateau s'appelle l'Altiplano). La ville est très étendue et compte environ 700.000 habitants "en-bas" et 500.000 dans le quartier El-Alto, "en-haut".


Et si vous vous retournez, vous apercevez ceci. Pareil de l'autre côté: en bas les gratte-ciels, en haut les bidonvilles, à perte de vue. Et au fond, par-ci par-là de belles montagnes enneigées. Celle-ci, par exemple, dépasse la modique altitude de 6000m... Comme nous sommes près de l'Equateur, il faut monter haut pour trouver de la neige.








Et voici l'Altiplano. Loin de La Paz cette-fois ci, entre la ville et le lac Titicaca, le lac navigable le plus haut du monde. Immense désert avec comme toile de fond les montages, dont certaines enneigées. Nous sommes à presque 4000 m d'altitude!


Le lac Titicaca! Une immense (mais alors, immense - plus de 8000 km²) étendue d'eau entre la Bolivie et le Pérou, mais pas du tout entouré de montagnes comme je l'aurais imaginé... il faut dire que nos beaux lacs des Vosges sont tous entourés de superbes sommets...








Sur le même lac, dans la baie de Puno, au Pérou, se trouvent des "îles flottantes" très originales! Elles sont ancrées, entièrement réalisées en roseaux, y compris les maisons, c'est une vraie vie à la Waterworld! Une île pour l'école, une autre pour ci ou ça... (même certains bateaux sont réalisés en roseaux). Mieux vaut ne pas s'y promener à moitié endormi: un faux pas est très vite arrivé (notez sur le côté droit la photo, aucune limite entre l'île et l'eau)!

Non loin de Puno, toujours au Pérou, se trouve un site inca, avec tombeaux, tours, superstition... bof... regardez plutôt ce fantastique paysage (ce n'est plus le même lac), avec une île déserte au milieu de nulle part... n'y allez jamais seul, vous seriez fichu d'oublier de repartir! Un vrai monde de silence, de beauté, loin de tout, au dessus de tout... le méga-pied! 






Les mauvaises langues l'appellent LA plage de Bolivie... depuis qu'un président a eu la bonne idée de céder au Chili la partie de terre qui les reliait au Pacifique. Nous voici à Copacabana, de nouveau au bord du Lac Titicaca. Il fait beau temps et même des pédalos sont disponibles.


Et une petite visite dans Copacabana vous permettrait de voir des rues bien fournies en petits marchands de bricoles: alimentation, ponchos, on trouve de tout et pour pas cher. Mais la pauvreté est très présente aussi.




Bon, là on fait un grand saut de 1000 km vers l'est: nous voici dans les environs de Santa-Cruz, dans la partie tropicale du pays, aux bords de la Forêt Vierge, 2000 m d'altitude plus bas environ. C'est toujours aussi désert, mais nettement plus vert :-)


Ce tronçon de route n'est pas goudronné. Et pourtant c'est une des principales routes du pays. La raison? cette montagne, qui s'effritte littéralement... on en détachait des parties à mains nues! Et les Boliviens en avaient marre de reconstruire la route, systématiquement endommagée... Ceci dit, beaucoup de tronçons, même sur des routes importantes, sont dans cet état, ça n'arrête personne !






Si vous êtes un peu comme moi, vous aimez les cascades. D'ailleurs, il y en a d'autres sur d'autres albums. Mais aucune ne se ressemble. Celle-ci est petite, dans un cadre sympathique avec roches et fleurs... Et assez sombre aussi...

Et à 5 minutes de marche, voici la grande soeur. Encore une belle cascade qui n'a rien à voir avec la précédente, sauf que c'est la même eau... Nous avons pu monter jusqu'en haut par des sentiers balisés.





Au sud de Santa-Cruz, non loin de la ville de Samaipata, se trouvent les ruines inca d'El Fuerte. Elles sont situées au sommet d'une colline avec une belle vue sur les environs. D'ailleurs le chemin pour y accéder depuis la route fait 5 km, mais aucun bus de tourisme ne pourrait y circuler. Outre les pierres et le sacré dénivelé, le sentier traverse un torrent sur 4 - 5 bons mètres, et quel est l'intérêt de construire un pont après tout?

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce site (touristique et pourtant aussi accessible à pieds qu'en voiture) a gardé tous ses secrets. Il est même difficile de le dater exactement. Par exemple, un gigantesque trou a été découvert en contrebas, et lorsqu'une équipe est descendue dedans, elle a entendu des bruits dans la montagne et a pris peur... Résultat, les fouilles ont été suspendues !






Mais revenons à nos paysages et nos belles montagnes du coin. Toujours désertiques, mais  vraiment beaux. D'ailleurs, on trouvait la montagne en haut à droite originale, comme si elle avait un "masque". Avec un peu d'imagination vous verrez les yeux, les cheveux, la moustache, la barbe...

Voici un marché genre "souk", où il vaut mieux se promener avec les mains dans les poches et le sac sur le ventre, histoire d'éviter les gens qui vous emprunteraient par mégarde vos effets personnels. Le gag c'est que tous les stands proposent à peu près la même chose (et pas cher!).

Notez l'état des routes, en plein centre-ville de Santa-Cruz! Rue traditionnelle: maisons pas bien hautes, marchés un peu partout (mais vide de voitures... je sais pas comment j'ai réalisé cet exploit!)
La place principale, avec en fond la cathédrale qui mentionne même une visite de Jean-Paul II. Sur la place, un automate! Même en Bolivie les gens aiment rigoler avec ce genre de divertissement.
Notre dernière étape: Cochabamba. Un vrai damier pour la circulation, routes généralement à sens unique, mais présentant toujours le même "charme", entre circulation, maisons "basses" et fils électriques dans tous les sens.
Nous avons eu la bonne idée de nous y trouver le jour de la fête nationale (6 Août). A Cochabamba comme dans tout le reste du pays défilaient dans les rues les corps de métiers de la ville. Ici par exemple les sapeurs-pompiers enfants, applaudis par la foule (plus enthousiaste que lorsque les élus de la ville ont défilé).
Terminons par deux photos gags: en Bolivie, comme en Chine, les taxis fourmillent, les voitures aussi, concerts de klaxons à n'en plus finir et aucune civilité au volant... Par contre les Boliviens n'achètent pas de voitures neuves, trop chères, mais ils importent. Ce taxi-ci est importé du Japon (où on roule à gauche). Résultat: on déplace bêtement le volant... simple, non...? D'ailleurs, ce taxi roule, comme d'autres, au gaz naturel.
Allez, pour une fois je pose pour vous sur une de mes photos! Je vous aide, parce que vous ne m'auriez pas reconnu déguisé en parfait Péruvien (d'ailleurs je sens que cette photo fera sensation sur MSN). Mais je m'en serais voulu d'aller là-bas sans en ramener l'accoutrement, surtout au prix où il était... En règle générale j'aime bien ramener des accoutrements de mes divers voyages :-)







Retour à la page de l'Amérique

Retour au planisphère

© 04/2005 - grossboss - tous droits réservés.