Photos des Seychelles

      Quelques poussières de montagnes éparpillées sur quelques dizaines de kilomètres carrés, à 1500 km de tout le reste, voilà comment je définirais les Seychelles. C'est le genre d'endroit où on n'atterrit pas sans l'avoir voulu, cela ne se traverse pas fortuitement comme on le ferait pour l'un de nos pays frontaliers, cela ne se visite pas le temps d'un week-end...
      Prenez le temps de vous évader sur cet archipel hors du temps, loin de tout, peuplé de 90.000 habitants (soit à peu près autant qu'en Avignon), répartis sur cet archipel de 116 îles, dont seulement 3 sont vraiment habitées, et une dizaine sont avec des hôtels de luxe (comme aux Maldives), ou bien des réserves naturelles, ou encore, tout simplement privées...

<-- Cliquez sur la photo à gauche pour voir un plan agrandi des Seychelles





Elle a plusieurs noms : Victoire, Port Victoria, mais là-bas c'est "Victoria", c'est une bourgade de 30.000 habitants bien peu intéressante, et c'est la capitale des Seychelles.
Rassurez-vous, on continuera à vous montrer les plages sur les cartes postales, car si on montrait les villes ou l'état de certaines routes, il y aurait subitement moins de touristes...

L'avenue de l'Indépendance, avec l'Horloge de Victoria, un petit souvenir de la gouvernance britannique.  Un beau bâtiment sur la droite : la Poste centrale...
Autant la ville n'est pas franchement passionnante, autant elle est entourée par des montagnes, un peu comme un cirque, et le port de l'autre côté, et c'est sympa.







D'ailleurs, les Britanniques y ont eu une certaine influence : voici une rue résidentielle où tout se ressemble, comme on aime à le faire outre-Manche.


La végétation est luxuriante là-bas, car d'abondantes pluies arrosent tout cela. D'ailleurs, j'ai été accueilli par un bel orage tropical. Ici, c'est une route sur l'île de Mahé, l'île principale.








Paysage de Mahé. Il y a une grande route côtière, qui fait presque tout le tour de l'île (en même pas trois heures), ainsi que quelques routes transversales. N'espérez pas y faire de vitesse, prenez plutôt le temps d'admirer les beaux panoramas que vous offrent ces routes...


La route côtière, 75 km à tout casser, va de criques en criques, avec régulièrement des paysages somptueux. C'est vraiment agréable d'y flâner sans se presser, prêt à prendre des photos ou à faire trempette dans des endroits de rêve !








Voici par exemple la crique de Port Launay, au nord-ouest de l'île de Mahé.

Ou une plage de l'Anse Royale, au sud-est.







Ou encore la baie Lazare. C'est ce qu'on appelle des paysages de rêve !


C'est de la marina Eden Island, à quelques kilomètres au sud de Victoria, que partent les catamarans, et les bateaux de plaisance en général. C'est une petite ville à elle toute seule, avec plein de boutiques, de restaurants, des toilettes, et de quoi redonner du wi-fi aux croiséristes sevrés malgré eux ^^






Une plage de la marina, au pied des maisons d'habitation.


Et continuons avec de belles plages : ici un coin sauvage, mais splendide, sur l'île déserte de Thérèse.







Notre skipper connaissait plein d'endroits sympas où jeter l'ancre pour les repas de midi, ou encore pour passer la nuit. On en prenait plein la vue tous les jours. Ici, une magnifique anse sur l'île de Praslin (prononcer Pralin) : l'anse Lazio.

Ici, c'est l'anse La Farine, encore sur l'île de Praslin. On ne pouvait accéder à cette plage qu'en bateau, ou au prix d'une longue randonnée pas simple... C'est inaccessible par la route, donc préservé.






Une autre anse magnifique, toujours sur l'île de Praslin : l'anse Volbert.


L'anse Banane, sur l'île de la Digue. C'est une des trois îles habitées, sur laquelle il est coutume de louer des vélos. Ce que, bien évidemment, nous avons fait :)






Toujours sur la Digue, l'anse Source d'Argent, au coeur d'un parc naturel préservé.
Une belle plage sur l'île de Curieuse.
Et ici, sur l'île Coco Island. C'est une île minuscule (230m × 100m) ! Notre grand catamaran, au crépuscule. Nous y avons passé 10 nuits.
Voici un des panoramas que nous voyions bien souvent : au nord de Praslin, plein d'îles un peu partout.
Une autre petite île : Saint-Pierre, entre Praslin et Curieuse. Encore une fois, une île minuscule, mais avec beaucoup de poissons. L'endroit idéal pour du snorkeling.
Voici comment renouveler le cliché de "l'île déserte" par excellence : des cailloux, et un arbuste dessus ! Après, il y a aussi des îlots franchement minuscules ! De simples morceaux de cailloux qui dépassent, rendant la navigation dangereuse pour les non-habitués.
Nous allons maintenant faire des arrêts sur image sur quelques îles un peu particulières. Par exemple, voici Grande Soeur, une île privée, qui a sûrement été ma préférée. Elle a des horaires d'ouverture, et le côté visitable est bien entretenu Toujours sur Grande Soeur. Je crois n'avoir jamais autant aimé une plage que celle à l'est de cette île :)
Sur l'île de Curieuse, il y a une réserve de tortues, qui sont protégées et dont on prend soin. Là aussi, l'île n'est accessible que sur autorisation, moyennant des frais. Il n'y a pas que sur Curieuse qu'il y a des tortues... J'en ai aussi vu au jardin botanique de Victoria, ainsi qu'à certains endroits un peu plus inattendus : sur une route ^^
Une belle plage, sur l'île de Cousin, avec vue sur l'île de Cousine. Rien à voir à Cousine, sauf un hôtel de luxe, comme bien souvent... L'île de Cousin est une réserve naturelle, mais plus particulièrement pour les oiseaux. J'ai eu la chance d'y voir une tortue de mer, qui ne sort de l'eau que pour pondre !
Les Seychelles devant beaucoup au tourisme, il y a pas mal de catamarans qui organisent des croisières. Et comme les skippers connaissent bien les endroits à l'abri du vent ou des vagues pour dormir, il n'était pas rare de se retrouver à plusieurs plutôt proches les uns des autres. Cette nuit-là, on était presque 15 ! Les eaux seychelloises sont propices au snorkelling (masque & tuba), ou même parfois à la plongée en bouteilles. J'ai pris cette photo avec plein de poissons du catamaran !
J'ai profité du moment où une tortue était partie faire un tour sans fermer à clé pour regarder à quoi ressemble son domicile. Bin, c'est énorme ! Mais je ne sais pas si c'est confortable pour y habiter... Aux Seychelles, la langue parlée habituellement est le créole. Après, tout le monde y parle anglais, et un bon nombre le français (qui est quand-même enseigné comme une langue étrangère). Lisez la première phrase en créole, et rigolez un coup... :)

Une vue panoramique de l'anse Grand Barbe, sur l'île de Silhouette, pour refermer cet album.






Retour à la page de l'Afrique

Retour au planisphère

© 04/2005 - grossboss - tous droits réservés